Le SMIAGE est membre du projet CONCERT-EAUX.

Le contexte

En 2013, une gouvernance Franco-Italienne a été officiellement instaurée par la signature d’un protocole d’intention transfrontalier entre 23 partenaires institutionnels et techniques du bassin. Cette démarche de partenariat fait suite à une successions de programmes d’études orchestrés sur le bassin de la Roya depuis les années 1990 (Risk-Nat, Eureau-Bassin et Eureau-pa notamment) en réponse aux forts enjeux Franco-Italiens d’alimentation en eau potable du territoire mais également pour mieux appréhender le risque d’inondation et les risques naturels de ce bassin. Le Département des Alpes-Maritimes a été signataire de ce protocole. S’en est suivi, dans un premier temps, la signature d’un protocole opérationnel signé en décembre 2014 entre le Département des Alpes-Maritimes, la commune de Menton, la commune de Vintimille, la Province d’Imperia, le Bureau de recherches géologiques et minières de PACA (BRGM) et l’Agence Régionale pour l’Environnement de la Ligurie (ARPAL) afin d’instrumenter collégialement la basse vallée de la Roya d’une trentaine de piézomètres et d’initier une bancarisation de données la plus complète possible par des suivis hydrologiques, piézométriques ainsi que par l’acquisition de données de qualité des eaux superficielles et souterraines.

Une Démarche européenne

Un dossier de demande de subvention européenne a été déposé en janvier 2016, dans le cadre du 2ième appel à projets du programme de coopération transfrontalière France-Italie AlCOTRA, par le chef de file de l’opération, la Région Ligurie. Le Programme CONCERT EAUX a été intégré à l’Axe 2 : « Environnement mieux maîtrisé » et son objectif spécifique s’est inscrit à l’enjeu : « Changement climatique – Améliorer la planification territoriale des institutions publiques pour l’adaptation au changement climatique ».

L’adhésion du SMIAGE Maralpin à cette démarche Franco-Italienne

Créé au 1er janvier 2017, le SMIAGE Maralpin a récupéré les compétences du Département des Alpes Maritimes en matières notamment de suivi de la ressource souterraine, mené en régie. A ce titre, le SMIAGE a pris place au sein de l’équipe du CONCERTEAUX en remplacement du Département afin de poursuivre et mener cette opération en collaboration avec les autres partenaires. Le SMIAGE exploite, à ce jour, 6 piézomètres sur la basse vallée de la Roya (installés par le Département et opérationnels depuis février 2015). Ces piézomètres sont dotés d’enregistreurs numériques liés à des sondes pression de type Ecolog (Société OTT France) et couplés à des modules de télétransmission par voie GSM. Toutes ces chroniques de données, une fois validées, sont bancarisées et transmises régulièrement au BRGM PACA pour la réalisation d’un modèle hydrogéologique.

Le CONCERTEAUX prévoit, par ailleurs, l’élaboration d’un observatoire WEB du territoire et son échéance est prévue en juin 2020 (sauf report qui serait causé par la crise COVID19). L’intervention financière du SMIAGE dans le CONCERTEAUX (3 ans) est de 31 000 euros et ne concerne principalement que du temps d’exploitation.

Retour vers les projets européens