Objectifs

En cas de crise majeure, le maire endosse la responsabilité de Directeur des opérations de secours (DOS). A ce titre, l’objectif des outils mis à disposition par le SMIAGE est d’épauler au mieux la cellule de crise communale et le Maire afin d’optimiser la gestion de crise.

La première mission de PREDICT-services dans le cadre du marché qui lui a été confié est d’analyser les risques auxquels sont soumis la commune, via l’étude approfondie de paramètres comme l’existence de plans de prévention des risques, l’analyse du Plan Communal de Sauvegarde mais aussi la création de plans d’action par aléa : inondations, neige, tempête. Cette première analyse localise les vulnérabilités mais aussi les moyens de la gestion de crise pour concevoir un outil moderne et dynamique permettant d’être accompagné au plus près de l’événement.  Cette analyse permet de transférer aux ingénieurs d’astreinte le maximum de connaissance pour prévenir la commune en amont d’une crise et l’aider à gérer un événement majeur. En localisant les zones sujettes aux glissements de terrains, ils peuvent être prévenus en cas de cumuls de pluie importants d’une susceptibilité particulière du territoire à ce risque. En croisant les vigilances météorologiques qui remontent sur cette interface, la commune peut gérer la crise via cet outil car les moyens de gestion y sont recensés : le nombre de camions disponibles sur la commune, l’annuaire de gestion de crise, les remontées d’informations des communes limitrophes via un outil de partage de données en temps réel.

Le maire est donc appuyé pour prendre la décision ou non d’informer ses administrés sur la base solide d’une analyse des risques réalisée par les référents de la commune avec l’assistance des ingénieurs de la société PREDICT-services mais aussi les différents services de l’Etat, du SMIAGE aux EPCI en passant par les DDT.

Une passerelle directe s’effectue entre les deux outils via l’interface PREDICT-services vers la plateforme de télé-alerte GEDICOM et les ingénieurs d’astreinte de PREDICT-services et du SMIAGE ont pour mission d’appuyer les décisions du Maire pour alerter la population en cas de risque majeur.

Les campagnes de télé alerte peuvent se déclencher par plusieurs modes de communication : smartphone, tablette, ordinateur, mais aussi assistance en ligne. Le caractère multi risques de cette plateforme prend tout son sens dans la gestion de crise car c’est un outil de communication. Le lancement d’une campagne d’alerte peut être effectué uniquement par le Maire ou une personne ayant la délégation de pouvoir et nécessite plusieurs paramétrages à savoir le choix du média de diffusion, du message à diffuser ainsi que du ou des groupes de destinataires cibles. De plus, une campagne d’alerte peut être enregistrée sous forme de scénario de campagne avec tous les éléments pré-paramétrés pour une situation à risque précise comme une mise en vigilance météo à l’échelle communale ou une campagne ciblée sur un quartier en zone inondable. Cela permet un gain de temps considérable pour la diffusion des informations aux administrés. De plus, un outil cartographique accessible sur la plateforme permettra de visualiser les zones à risques sur toute la commune comme le zonage d’un PPRI ou les zones soumises aux risques d’incendie de forêt, mouvement de terrain et avalanche.

Des scénarios de campagne multirisques peuvent donc être paramétrés en amont pour chacune des actions à mener en prévision ou en cas de déclenchement du PCS quels que soient les risques auxquels est confrontée la commune. La diffusion des messages de mise en vigilance, de pré-alerte, d’alerte, d’évacuation et de retour à la normale s’effectue alors en quelques secondes en cas d’événement majeur.

Tous les cas de figure de risques auxquels sont exposés les communes pourront être traités en adaptant les campagnes d’alerte en amont de la crise ou en direct. De plus, dans le cas où la situation évoluerait avec l’apparition de nouveaux dangers, les campagnes d’alerte peuvent être modifiées et/ou relancées en fonction de l’évolution de la situation.

Le projet initialement porté uniquement par le Département 06 a récemment reçu la validation de financement à 50% par l’Europe à travers un programme : le Programme Interrégional du Massif des Alpes (POIA-FEDER).

Axe prioritaire 3: Développer la résilience des territoires et des populations face aux risques naturels (5 M€)

Objectif Spécifique 4 : Etendre et améliorer la gestion intégrée des risques naturels sur le massif

Le POIA accompagne l’élargissement territorial de la « Gestion Territoriale des Risques Naturels » (GIRN) sur le massif Alpin par l’émergence de nouveaux territoires supports dits « Territoires Alpins de Gestion Intégrée des Risques Naturels » en appuyant le financement d’une ingénierie d’animation locale spécifique et la mise en œuvre de plans d’actions adaptés.

–> L’Europe s’engage

Retour vers les projets européens